CENTRE DE FORMATION SOCIO-PROFESSIONNEL POUR JEUNES DOMESTIQUES A UVIRA (RDC)

CENTRE DE FORMATION SOCIO-PROFESSIONNEL POUR JEUNES DOMESTIQUES A UVIRA RDC 2020-09-03T21:28:07+00:00

Project Description

Centre de formation socio-professionnel pour jeunes domestiques à Uvira (RDC)

  • Focus: Education & Autonomie financière
  • Lieu: Uvira au Sud Kivu en Rép Démocratique du Congo
  • Date de début de projet: janvier 2019 à décembre 2021
  • Club / Union : Soroptimist Club de Val Brabant-Waterloo (Belgique)
  • Nombre de femmes / filles que ce projet a atteint / atteindra: entre 520 et 550

Fonds demandés :
€ 3,000

Le Projet

Promouvoir les droits des jeunes domestiques (la convention de l’OIT adoptée le 16 juin 2011 concernant le statut des travailleurs domestiques est rarement respectée) et contribuer à leur éducation scolaire de base de qualité ainsi qu’à une formation professionnelle.

Objectifs du projet

Construction d’un deuxième niveau pour le Centre de Formation socio-professionnel afin de doubler la capacité de formation des jeunes domestiques et de pérenniser le projet débuté en 2013, véritable réussite de fonctionnement autonome depuis décembre 2018.

Au vu du résultat positif de la construction du premier niveau (mars 2019 à décembre 2019) le deuxième niveau devrait être terminé fin 2020-début 2021 en fonction des apports de fonds nécessaires.

Besoin auquel répond le projet

Doubler la capacité d’accueil est indispensable.
Il est nécessaire d’avoir deux à trois classes supplémentaires.
La demande de formations en coupe-couture est en telle hausse que celle-ci occupera rapidement tout le premier niveau (une classe et un atelier de formation-production).
Les classes supplémentaires, au second niveau, seront employées à l’alphabétisation, le cours d’anglais et la théorie pour l’art culinaire, la pratique se faisant toujours dans le petit restaurant ouvert il y a quelques années.
Plus de huit millions de jeunes domestiques, dont 80% de jeunes filles. Un cinquième n’ira jamais à l’école.
Le club Val Brabant-Waterloo se mobilise depuis 2013 pour sortir ces jeunes travailleurs, dont personne ne s’occupe, de l’ombre.

Méthodes de mise en oeuvre

  • La mise en route du projet est l’apport financier afin que sur place notre partenaire local WCP (Women and Children Protection) puisse acheter le matériel pour le gros œuvre.
  • Nous avons l’expérience de 7 années de collaboration avec WCP pour savoir que chaque euro envoyé sera utilisé à bon escient. Nous recevons des rapports et des photos.
  • Sur place, nous avons deux partenaires locaux WCP (maître d’œuvre de la construction) et IDAY International (ONG qui soutient l’éducation en Afrique).
  • Le projet se situe à Uvira au Sud Kivu en RDC.

Résultats attendus

Permettre à une cinquantaine de filles en plus d’avoir accès à une scolarité de base et d’apprendre un métier (coupe-couture et/ou art culinaire) afin de pouvoir subvenir à leurs besoins car en devenant plus âgées elles sont généralement mises à la porte chez de leur employeur. Certaines pourront également apprendre l’anglais.

Partenaire

IDAY International (www.iday.org)
• Initiateur de l’appel à projet en 2013 auquel le club de Beersel et Val brabant-Waterloo ont répondu.
• Est en lien étroit avec WCP, envoi l’argent et demande les justificatifs de l’emploi de celui-ci.
• Est en lien sur place avec WCP par le biais de son antenne locale IDAY Kivu.
• A déjà envoyé sur place, à deux reprises, Mme Audrey Laviolette chargée de mission pour l’éducation dans cette région de l’Afrique. Elle en est revenue mi-février.
• Notre club est en relation continuelle avec IDAY, dont le siège se trouve dans notre région.

WCP (Women and Children Protection)
• Sur place est le maître d’œuvre de la construction, mais également le gestionnaire de ce centre.
• En assure le bon fonctionnement financier et administratif.
• Veille au sérieux des formations.
• Est en lien avec les autorités locales afin que les diplômes soient reconnus par l’état.
• A un important volet de plaidoyer auprès de la population, des autorités locales et nationales pour défendre les droits des jeunes domestiques (conférences, presse locale et surtout radio).

Évaluation – Suivi

Chaque année, nous recevons un rapport d’activité, un rapport financier détaillé, des photos.

De plus nous rencontrons Mme Audrey Laviolette non seulement à son retour d’Uvira, mais plusieurs fois dans l’année pour faire le point. Celle-ci étant en relation téléphonique et écrite avec le responsable de WCP.Ainsi le projet est suivi pas à pas.

Il est prévu, en 2021, une évaluation extérieure de ce projet débuté en 2013, afin d’en faire un projet pilote qui servirait d’exemple de réussite pour la création d’autres centres de formation pour jeunes domestiques en Afrique.L’argent pour cette évaluation vient d’être trouvée via un donateur privé.

Depuis 2018 le fonctionnement du Centre de formation est autonome financièrement grâce à son atelier de couture et à son petit restaurant.

Le projet est donc pérenne

Merci aux Clubs / Unions suivants

Nous souhaitons soutenir ce Projet
Montant total collecté 5%

Galerie photo du projet

bientôt disponible !

 

New Projects

Contact Info

72, route de Florissant 1206 Geneva, Switzerland

Phone: +41 (0)22 789 04 43

Fax: +41 (0)22 789 04 43

Web: www.soroptimisteurope.org